La configuration matérielle pour quelques semaines de Dronoisium

Publié le .

DIN Bluesky Hall of Fame Drone Dronoisium
La configuration matérielle pour quelques semaines de (...)

Il y a quelques temps, la délicieuse Ambilolyta m’a aimablement prêté sa Bluesky de chez Strymon. Cette pédale de reverb va faire partie pour quelques semaine de la configuration de mon projet Dronoisium.

J’ai récemment acheté une Hall of Fame pour rendre le son de mon projet Destructions Constructives plus vivant. Cette petite pédale rouge aux multiples reverb va également faire partie de ma configuration pour Dronoisium.

Les pédales citées précédemment ne sont que des effets, de bons effets certes, mais elles ont besoin d’une source sonore pour prendre tout leur intérêt... Le DIN est une bonne source sonore, simple et efficace !

Comment est née cette configuration ? Nous comparions les deux pédales avec Ambiolyta avec comme générateur de son mon DIN de chez Repeaters Electronics.... Tout simplement, car c’est la dernière boite à son que j’ai acheté !
Soudain, je me suis souvenu que sur le forum des passionnée d’analo qu’est Anafrog, quelqu’un m’avait conseillé d’utiliser deux reverbs pour donner de l’ampleur à mes morceaux de drone. Et nous voilà en train de branché toutes ces boites entre-elles... Ensuite, la claque, le son du DIN prenait une ampleur et une profondeur incroyable ! Je le reconnaisait à peine ! Ambiolyta pris l’initiative de sculpté un son... Il était magnifique ! Je décidais de l’immortaliser dans une vidéo en faisant une petite impro en bougeant quelques potards du DIN... La vidéo est ci-dessous :

Devant mon enthousiasme, Ambiolyta eu la générosité de me prêter sa Bluesky quelques semaines. J’ai donc décidé de mettre à profit ce temps pour mieux connaitre la Bluesky. Je fis de nombreux essais avec différents réglages. Puis un matin, j’enregistré 4 morceaux d’affilés. Ils furent réunis dans un album sur bandcamp. Cette album a pour titre L’énergie du soleil noir. Merci à Fleshware au passage de m’avoir autorisé à utiliser quelques photos de lui pour cette album de Dronoisium. Je qualifierais le style de cet album de Dark Symphonic Drone.

Aujourd’hui même ayant un peu de temps, mais lassé de regarder la télé, je parti à nouveau à la découverte des possibilités de cette configuration. J’enregistré donc au final, mon morceau Froideur d’un matin d’hiver... Ce morceau est également disponible sur le bandcamp de Dronoisium :

Moi qui commençais à songer à laisser tomber la réalisation de morceaux de drone... Me voilà avec une super configuration pour faire du bon drone bien profond et sombre ou planant...

Merci mille fois à Ambiolyta de m’avoir fait découvrir cette fantastique pédale de reverb qu’est la Bluesky !

Ci-dessous une photo de ma configuration et une galerie de photos pour mieux en voir les détails...

JPEG - 305 ko

Vous avez aimé ? Partager !

Twitter Facebook Google Plus Tumblr Linkedin